Matériels portables de sablage, grenaillage, microbillage

Imprimer

Généralités

Sont considérés comme équipements "portables", les équipements de grenaillage de faibles encombrements, transportables à la main ou dans un véhicule léger. Ces équipements sont généralement utilisés en atelier ou sur chantier, pour effectuer de petites interventions, ou retouches sur des pièces difficilement ou non déplacables. Les seules contraintes nécessaires restant les raccordements aux énergies électriques et air comprimé.
On retrouve dans cette famille de produits très vaste et dont nous ne parlerons que des plus caractéristiques, les deux principes de projection, soit:
-système à pression,
-système à succion,
avec les variantes, avec et sans poussières.

A pression

Les mini-sableusesMini sableuse manuelle
Ces petits pots à pression d'une capacité inférieure à 20 litres, sont généralement du type autoclave et à commandes manuelles.
Le remplissage en abrasif s'effectue à l'aide d'un entonnoir, par un orifice en partie supérieure, qui est obturé par un bouchon vissé ou une tape. Le pot est ensuite mis en pression et le mélange air/abrasif est projeté par l'intermédiaire d'une lance souple.
Ils sont utilisables avec tous les types d'abrasif, mais avec des lances et des buses de petits diamètres pour des travaux de rénovation sans nécessité de rendement. On peut leur adjoindre, si nécessaire, un porte buse de pulvérisation d'eau ou une bague annulaire, pour rendre la projection sans poussière.

A succion avec poussières

Pistolet de sablage à réservoirLes pistolets à réservoir
Ces petits équipements sont basés sur le principe de l'effet GIFFARD, avec un pistolet de projection semblable à ceux utilisés en peinture.
Ce pistolet est fixé sur un té mélangeur surmontant une capacité, sorte de pot cylindrique, rempli d'abrasif. Le vide partiel créé par l'air comprimé injecté dans le corps du pistolet engendre une aspiration de l'abrasif contenu dans le pot et le projette par l'intermédiaire d'une buse sur la pièce à traiter. Les abrasifs utilisés sont généralement de faible granulométrie et faible densité, compte tenu du faible rendement de ce système. Ils sont essentiellement utilisés pour faire de petites interventions ou des retouches en carrosserie automobile par exemple.

Les pistolets à seauPistolet et sceau de sablage
De principe et conception identique aux précédents, ces ensembles sont constitués d'un pistolet de projection fixé au bout d'une paire de tuyaux dont un l'alimente en air comprimé et l'autre en abrasif. La capacité n'est plus un pot mais un seau de contenance variable, qui est équipé, soit d'un plongeur, sorte de crépine qui aspire l'abrasif dans la masse, soit d'un té mélangeur fixé à sa base (voir rubrique succion).
Ces pistolets sont utilisables avec tous types d'abrasifs, même métalliques, mais de faible granulométrie. Le rendement est légèrement supérieur au précédent grâce à l'adoption de buses et injecteurs de plus gros diamètres.

A succion sans poussières

Pistolet à réaspiration d'abrasifLes pistolets à ré-aspiration
Basés sur le principe inventé par William MEAD, ces pistolets sont de véritables petites unités autonomes permettant des opérations en tous lieux et en toute sécurité pour le personnel et l'environnement (photo ci-contre).
Ici, la cloche aspirante est remplacée par une buse d'aspiration de gros diamètre en caoutchouc, directement en contact avec la pièce à traiter ou équipée en bout d'une brosse annulaire. La buse de projection est positionnée à intérieur et dans l'axe vertical de la buse d'aspiration. L'alimentation en abrasif se fait à partir d'un pot sur le corps du pistolet. La récupération des poussières et la filtration de l'air se fait à partir d'une d'une poche fixée directement en queue du pistolet.
Buses pour pistolet à réaspirationUn jeu de buses d'aspiration et brosses de formes diverses permet de traiter toutes sortes de pièces aux profils différents (photo ci-contre).

Nota: Ce système de projection sans poussières existe aussi dans des formes et dimensions supérieures pour des rendements accrus (voir ensembles mobiles).