Grenailleuse à turbines: conception des machines à grenailler

Imprimer

Conception des machines

Rappel
Comme décrit dans la rubrique procédés, le rendement d'une machine de grenaillage à turbines dépend essentiellement du concept, de la taille et du nombre des turbines employées, associées à un projectile bien défini.
Pour mémoire, nous rappelons les critères de base liés au rendement d'une turbine et qui sont:
- la vitesse de rotation du rotor de la turbine,
- l'orientation de la projection de la turbine,
- la répartition de la gerbe sur la pièce à traiter,
- la quantité d'abrasif projeté à l'unité de temps,
- la qualité et granulométrie de l'abrasif utilisé.

Le type de turbineTurbine de grenaillage en coupe
Pour obtenir la projection d'une certaine quantité d'abrasif dans une direction voulue et avec une énergie donnée, tous les éléments constitutifs de la turbine sont à prendre en compte, tels que:
- le nombre de flasques,
- la forme et le nombre des palettes,
- la cage de distribution,
- la turbine auxiliaire,
- le mode d'alimentation de la tuyère,
- le système d'entraînement.
La turbine étant l'élément principal de la machine de grenaillage, une attention particulière lui sera apportée, car c'est elle qui est responsable du résultat et du rendement. Le nombre de turbines devant équiper une machine, est fonction de son propre pouvoir de recouvrement, de la forme et des dimensions des pièces à traiter. On choisira de préférence les configurations avec un nombre minimum.

Les machines de grenailllage

Conception des machines
La conception d'une machine de grenaillage à turbines dépend:
- du type et de la forme du produit à traiter,
- du poids et du volume du produit à traiter,
- du traitement de surface recherché,
- du système d'alimentation ou de manutention,
- du rendement et de la production à obtenir.
La machine peut être indépendante et spécifique au traitement d'un produit, mais aussi faire partie intégrante d'une chaîne de fabrication et donc liée à ses impératifs. En conséquence, les machines sont très diverses, aussi bien dans leurs principes de conception, que dans leurs dimensions ou leurs puissances. Elles peuvent être adaptées à un type ou une gamme de produits définis, ou être polyvalentes et universelles pour le traitement de produits divers.

Grenailleuse à tablierTypes de machines
On trouve des machines basées sur différents principes:
(voir schémas des différents types)

- machines à traitement en vrac pour petites et moyennes pièces de forge ou fonderie ne craignant pas ou peu les chocs. Les pièces soumises au jet sont brassées et retournées dans un tonneau, un tambour, ou à l'aide d'un tablier métallique articulé ou en caoutchouc.

- machines à table rotatives pour séries de petites et moyennes pièces fragiles, ou pièce unique et volumineuse d'origines diverses. Elles peuvent être équipées de systèmes de retournement ou mise en rotation par satellites des pièces à traiter.

- machine en tunnel pour traitement en continu de pièces véhiculées sur tapis transporteurs sans fin, rouleaux ou diabolos d'entraînement. Ces machines sont très utilisées en fonderie et pour le traitement de tôles, de fers profilés ou produits de laminage avant peinture.Grenailleuse à monorail

- machines à monorail pour le traitement de charges suspendues à un convoyeur aérien en cycle continu ou discontinu, de pièces isolées ou groupées en grappe. Ces machines dites "universelles" conviennent à tous types de produits même fragiles. (photo ci-contre)

- machines spéciales pour le traitement de produits sidérurgiques spécifiques, tels que fils d'acier (au défilé ou en bottes), barres, tubes, fûts, cylindres de laminoir et les traitements de "précontrainte".